Le thé dans tous ses états

Le thé dans tous ses états

Dans le monde le thé est la seconde boisson la plus consommée (après l’eau). En France 2 français sur 3 en consomment.

Il existe une très grande variété de thé, tous différents les uns des autres qui sont catégorisés selon leur couleur : Noir, Vert, Oolong, Blanc, Pu Erh, Matcha et Rooibos (rouge).

On trouve dans le commerce du thé en sachet, parfois même associé à des fruits secs ou des épices pour créer des mélanges (fruits rouges, cannelle, etc.) mais pour les grands amateurs de thé rien ne vaut d’acheter son thé en vrac car ils sont souvent de bien meilleure qualité et libéreront plus d’arômes à l’infusion).

thé mug chauffant

L’histoire du thé

Plusieurs récits racontent la découverte du thé mais la plus populaire vient de Chine. Selon la légende le thé aurait été découvert un peu au hasard par l’empereur Shennong de Chine (en 2737 avant notre ère) alors qu’il se désaltérait à proximité d’un théier sauvage. Quelques feuilles se seraient détachées de l’arbre et se seraient mélangées à sa tasse ce qui parfuma l’eau.

Certains écrits retracent la culture du théier en Chine depuis la dynastie Tang (en 618). Le thé devient alors petit à petit le premier produit d’exportation pour la Chine et fait son apparition à partir du XVIIè siècle en Europe grâce au commerce.

Au XIXè siècle la consommation de thé est en telle expansion que la Chine ne parvient plus à satisfaire la demande. Vers les années 1830 la culture du thé est donc élargie à d’autres pays : tout d’abord en Inde puis dans la ville de Ceylan au Sri Lanka au milieu des années 1800 (le thé de Ceylan est aujourd’hui très certainement l’un des thés les plus consommé au monde). De nos jours la culture du thé est répartie sur presque tous les continents : de l’Asie en Amérique du Sud en passant par l’Afrique.

culture de théier mug chauffant

La culture du théier et la cueillette du thé

Bien qu’ils peuvent mesurer jusqu’à 10 mètres de hauteur à l’état sauvage les théiers d’élevage ne dépassent généralement pas les 1.50 mètre par soucis de facilité pour la cueillette. Ils sont donc régulièrement coupés (environ tous les 2 ans) en forme de “table de cueillette” (plat sur le dessus).

table de cueillette mug chauffant

La culture du théier est soumise à de nombreux critères. Plus ces critères sont respectés meilleure est la récolte en terme de quantité et de qualité.

Le théier se développe dans les régions chaudes et humides où les pluies sont régulières et réparties tout au long de l’année. En ce qui concerne le sol il doit être perméable et profond pour permettre aux racines de pouvoir s’enterrer (parfois jusqu’à 6 mètres de profondeur). Finalement la température idéale se situe entre 18°C et 20°C avec une faible variation journalière. La durée de vie de l’arbre en exploitation est de 40 à 50 ans mais il peut prospérer jusqu’à plus de 100 ans à l’état naturel.

Il faut savoir que la culture du thé demande de la patience car les plants ne produisent pas avant leur 5ème anniversaire.

jeune théier mug chauffant

La récolte du thé dans le monde s’étale de fin mars à novembre selon les pays producteurs. La cueillette se répartit en 4 périodes (chacune d’entre elle durant environ 2 mois) qui vont notamment aider à déterminer la qualité du thé: les premières récoltes du printemps sont les meilleures car les feuilles sont très parfumées (l’hiver est une période creuse pour la production mais elle permet au théier de se charger en arômes).

La cueillette est en très grande majorité réalisée à la main mais il faut savoir que des machines très perfectionnées (et coûteuses) permettent de trier méticuleusement les feuilles de thé. Ces machines sont par exemple utilisées au Japon ou à Taïwan où la main d’oeuvre est beaucoup plus chère qu’en Chine.

culture de théiers mug chauffant

Les différents types de thé

Le nombre de variété de thé est immense (il en existe quasiment autant que de plantations). Chaque culture a sa propre identité en fonction de son pays, son climat, sa pluviométrie et de nombreux autres critères. On classe cependant les thés en 7 catégories.

Le thé noir est un thé oxydé. Une fois cueillies les feuilles de thé sont étalées pour leur permettre de sécher naturellement. Elles sont ensuite roulées puis à nouveau étalées pour subir l’étape de l’oxydation avant d’être torréfiées à forte température ce qui a pour but de stopper l’oxydation.

thé noir mug chauffant

Le thé vert : contrairement au thé noir le thé vert n’est pas oxydé, après la cueillette les feuilles passent directement à l’étape de la torréfaction avant d’être roulées. Il existe aujourd’hui plus de 1 500 variétés de thé vert à travers le globe. Le thé vert est reconnu pour ses nombreux bienfaits sur le corps humain notamment pour aider à l’amincissement de la silhouette.

thé vert mug chauffant

Le thé Oolong contient très peu de théine. Il s’agit d’un mélange entre le thé noir et le thé vert puisqu’il est semi-oxydé. Le principe est le même que pour le thé noir : une fois les feuilles cueillies elles sont laissées au soleil quelques heures puis dispersées dans un endroit chaud et humide pour le processus d’oxydation. On récupère ensuite les feuilles pour les torréfier à haute température. avant de les rouler et de les sécher.

Thé oolong mug chauffant

Le thé blanc est très légèrement oxydé, c’est celui qui se rapproche le plus de la feuille de théier fraîche (c’est-à-dire qu’il ne subit pas beaucoup de transformations). Contrairement aux autres types de thés le thé blanc n’est ni torréfié ni roulé il a donc une densité bien plus faible. Une fois cueillies les feuilles sont simplement séchées au soleil. Le thé blanc est relativement rare et souvent cher.

thé blanc mug chauffant

Le thé Pu Erh est très particulier et peu connu. L’oxydation lente du Pu Erh en fait toute sa particularité : en effet, petit à petit le thé va développer toutes ses saveurs et donc se bonifier avec le temps. Il existe 2 façons de le transformer.

La méthode moderne (ce que l’on appelle le Pu Erh “cuit”) consiste à disperser les feuilles tout juste torréfiées au sol avec de l’eau en les recouvrant d’une bâche opaque. Le but est de développer une sorte de moisissure.

Pour la méthode traditionnelle (appelée Pu Erh “cru”) il suffit de compresser les feuilles en forme de briques ou de galettes puis de les passer à la vapeur dans un espace tiède et humide.

Thé Pu Erh mug chauffant

Le thé Matcha se présente sous forme d’une fine poudre verte. Il provient de théiers qui ont été privés de la lumière pendant les 3 semaines précédant la récolte (le but de cette opération est de développer la saveur unique des feuilles). Une fois récoltées les feuilles sont moulues. Le thé matcha n’a pas besoin d’infusion puisqu’il se dissous simplement dans l’eau en fouettant le mélange. Finalement ses vertus relaxantes et d’aide à la concentration sont reconnues à l’international.

thé matcha mug chauffant

Le thé Rooibos est surnommé en France le thé rouge à cause de sa couleur ressemblante lorsqu’il est infusé. Cependant il ne s’agit en réalité pas d’un “vrai” thé puisqu’il ne provient pas du théier mais d’une arbuste qui pousse en Afrique du Sud. Il a, lui aussi, de nombreuses vertus sur le corps humain comme le ralentissement du vieillissement cellulaire, l’aide à la digestion ou au sommeil. Il peut être une excellente alternative au thé puisqu’il ne comporte pas de théine.

Thé Rooibos mug chauffant

La préparation du thé

La préparation du thé est une tradition qu’il faut maîtriser à la perfection si l’on veut pouvoir dégager les meilleurs saveurs et arômes. Selon le type de thé la température de l’eau et le temps d’infusion vont changer. Par exemple pour le thé noir la température sera de 95° mais pour le thé vert elle sera moins élevée (pour ne pas risquer de brûler la feuille et ses saveurs).

Pour vous aider à maîtriser cet art voici un tableau comparatif du temps d’infusion et de la température nécessaire pour chaque type de thé. Découvrez en plus sur le site Théière boutique.

tableau temps d'infusion thés mug chauffant
source : theiere-boutique.com

Et vous, quel type de thé préférez-vous ?

Si vous êtes un grand amateur de thé et que vous souhaitez en emmener partout avec vous, pensez aux mugs chauffants qui garderont votre thé au chaud toute la journée!

2 réactions au sujet de « Le thé dans tous ses états »

  1. merci pour ce récapitulatif très complet sur le thé. Je suis une grande buveuse de thé noir et j’ai appris plein de choses sur les autres thés !

  2. Article fort intéressant qui fait le tour du sachet! P.S. Sans vouloir contredire l’auteure, j’attends toujours de voir l’effet du thé vert sur ma silhouette 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *